Sur les chemins - Panaméricaine
Guatemala, nos bons plans et tips

GUATEMALA

Cérémonie d’offrandes Maya au cimetière de Chichicastenango

Les informations de cet article datent de notre voyage au Guatemala de début avril à fin juin 2022 ( 1€ = 8 quetzales)

Le Guatemala est un pays aux magnifiques paysages et où la culture indigène locale (maya) est encore très forte. La monnaie utilisée est le quetzal (8q = 1€) et la langue officielle est l’espagnol. Les langues mayas (26 recensées) sont heureusement encore très parlées selon les régions. Le Guatemala est connu pour ses sites archéologiques Mayas situés au sein même de la jungle dont la cité cérémoniale Tik’al classée merveille du monde moderne, mais aussi pour ses volcans offrant de superbes randos ou spectacles, ainsi que ses nombreuses merveilles naturelles telles que Semuc Champey, la jungle, les montagnes et lacs…
Le Guatemala est aussi le 5e pays du monde exportateur de café.
La religion est très importante au Guatemala, elle est ancrée dans la culture et la vie quotidienne.

Il y a différents moyens de se déplacer au Guatemala : les transports locaux, collectivos et chicken bus sont peu confortables mais authentiques et peu chers (attention à connaître le bon prix et à avoir l’appoint ; Le groupe facebook des Français au Guatemala nous a généralement été d’une grande aide) ; les transports touristiques appelés shuttle (petits bus privatisés pour des trajets spécifiques d’un point A à un point B, plus facile mais plus cher – on a rencontré des gens qui ont négocié un « package » avec une agence pour tout leur itinéraire dans le pays), il y a énormément d’agences proposant des services de shuttle partout au Guatemala ; les cars gérés par des grosses compagnies comme Cristobal Colon, Fuentes del Norte, Litegua – ce sont de grands cars, très confortables avec sièges inclinables, wifi, prises, TV…, ils sont abordables, circulent sur les axes majeurs (Xela-GuateCity-RioDulce-Flores) et permettent de voyager de nuit ; enfin il y a tous les autres moyens de transport (avions, lanchas, bateaux, vélos, marche…).

Concernant les moyens de paiement, à part les grandes villes où les CB sont acceptées dans la plupart des commerces, vous devrez souvent payer en espèces (ou par carte mais avec un surcoût de 5%). Généralement, les distributeurs automatiques ne manquent pas. 5B est le plus courant et prend 45q de taxes par retrait VISA, 39q avec MasterCard. Le montant maximum qu’on a pu retirer était de 2900q (environ 360€).

Pour laver votre linge, on trouve des services de lavanderia un peu partout, à environ 5q la livre (0,5kg environ) pour un service basique.

Notre itinéraire au Guatemala, nos bons plans et tips:

Guatemala, nos bons plans
Cet itinéraire est assez inhabituel car nous sommes arrivés en voilier par la côte Caraïbe
1 – Livingston : mangroves dans El Golfete
2 – Rio Dulce : le fort San Felipe depuis le lac Izabal en voilier
3 – Semuc Champey à Lanquin
4 – Antigua : la vue depuis le Cerro de la Cruz sur le volcan Agua

Clique sur la photo de ta destination pour savoir comment t’y rendre, qu’y faire, où dormir, manger…

5 – Chimaltenango : La sortie de messe du dimanche
6 – Le lac Atitlán : vue du ciel en parapente
7 – Quetzaltenango / Xela : vue depuis le Cerro Baul
8 – Flores : coucher de soleil sur le lac Petenitza

Livingston (+ canyon du rio Dulce)

  • Transport :

Lanchas possibles depuis Rio Dulce (nous l’avons remonté en voilier au moteur). Pas de route terrestre.

  • Pour le plaisir des papilles :

Casa Nostra : €€ (Offre d’hébergement et de transport également)
Chez Mike: € (situé dans un bras du lac Golfete)

  • Activités :

. Se promener dans les rues et vivre cette atmosphère si particulière de ce lieu isolé par la terre mais très connecté par la mer où se sont réfugiés les esclaves autrefois. Village tranquille et agréable, carrefour commercial, on découvre ici le mélange culturel entre Mayaquichés, Ladinos et Garifunas.
. Se baigner à l’embouchure du Rio ou sur les plages côté Caraïbe (plus propre)
. Regarder les bateaux arriver au moment de la marée haute (vers midi).
. Aller se promener dans le canyon, voir les communautés qui vivent dans les mangroves, passer aux sources d’eau chaude…

Rio Dulce

  • Transport :

Litegua : compagnie de cars confortables qui vont de Guatemala City à Puerto Barrios pour 125q (15,50€), bus de nuit possible, environ 6-7h de route.

C’est ici que sont hivernés des centaines de voiliers dans des marinas assez peu dispendieuses, cela peut être un bon endroit pour trouver un capitaine qui cherche un.e équipier.e !

  • Hébergement :

Marina Manglar : 57q pour un emplacement voilier monocoque 41 pieds. Possibilité de demander pour un véhicule. Grand espace naturel (où vit un gros crocodile) à 2 pas du tumulte de la ville, très francophone.
Il y a bien sûr des logements en ville ou plein de logements dans les mangroves ou en bord de lac/rivière…

  • Pour le plaisir des papilles :

Churrasqueria Chusin: € (le burrito fait 2 repas !)
Sundog Cafe: €€ (bonnes pizzas)
Le Mexicain: €€

  • Activités :

. Fort San Felipe: 20q
. Lac Izabal
. Cascades autour du lac (El Paraiso)

Lanquín (Semuc Champey)

  • Transport :

Aventure d’environ 10h en collectivos/chicken bus, départ vers 6h30 du croisement de route en centre-ville (puis toutes les demi-heures):
Rio Dulce – El Estor: 20q, 1h30 (changement très simple et rapide)
El Estor – Panzós: 20q, 1h30
Panzós – Cahabón: 40q, 4h30 (attention seulement un seul bus vers 10h dans le centre de Panzós, demander aux gens !)
Cahabón – Lanquín : 25q, 1h (à Cahabón, prendre un tuktuk à 5q pour aller au terminal, ou monter la côte – 10min)

  • Hébergement :

Hostel Vista Verde : 60q le lit en dortoir, 130q la double. Personnel au top, très propre, bonne restauration abordable, recharge d’eau gratuitement, piscine, rivière en bas, vue incroyable, l’un des rares hostels tenus par une Guatemaltèque avec des emplois locaux. (possibilité tente)

Casa Mary : 90-100q la double. Ce n’est pas la même déconnexion qu’offre la vallée alentour ou la forêt tropicale vers Semuc Champey mais le service est très bon et la localisation est optimale, prix imbattable. Référencé sur mapsme, se faufiler par une petite rue puis petit chemin et ne pas hésiter à demander pour trouver.

  • Pour le plaisir des papilles :

Kalula Café: €
Hostel Vista Verde : € (excellent burrito végé)

  • Activités :

. Semuc Champey : 50q l’entrée + 25q (15-20 selon négo) le trajet en pick-up (environ 2h de marche). (15q/p pour y camper)
. Grottes de Semuc Champey : 25q
. Possibilité de prendre un tour Semuc Champey + aventure grotte à la bougie 125q
. Grotte de Lanquín : 25q (guide optionnel pour découvrir une quarantaine de représentations figuratives dans la roche). Y aller vers 17h pour voir la sortie des chauve-souris par milliers à la tombée de la nuit

Antigua

  • Transport :

Lanquín – Coban : 30q, 2H (passe toutes les 20min) sur la route principale qui va vers Coban.
Coban – Guatemala Ciudad : (cie Monja blanca : 80q)
A la ciudad, bus ou taxi (35q à 4) pour rejoindre le Terminal El trebol
Guatemala Ciudad – Antigua (20q), 1-2h (selon bouchons…)

  • Hébergement :

La Casa de Gloria : 100q la double. Ambiance amicale et familiale, Gloria et ses hôtes sont adorables. Situé rue San Lucas, à 8min à pied du centre. Cuisine. Rooftop avec vue sur les 3 volcans.

  • Pour le plaisir des papilles :

Il faudrait plus d’un mois pour dénicher et goûter les bonnes adresses d’Antigua, ville du bonheur gastronomique ! Beaucoup de bonnes adresses italiennes (Epicure, Santo Spirito ; par contre Pasta Nostra à éviter selon notre expérience chère et très décevante). Voici celles qu’on a aimées:
Sabe Rico : €€ Plutôt axé sur des produits de qualité, biologiques… Tout est fait maison. Top qualité
El cafe viejo: €€ Bonne adresse, très bon pain, viennoiseries et pâtisserie ok. Bon repas.
Queso y vino : €€ Bonnes pizzas, bonnes antipastis à l’italienne
Toko Baru : € Asiatique
Cafe Condesa : €€ (pâtisserie vraiment au top)
Chocomuseo : €€ (dégustations gratuites chocolat et cacao + explications)
Luna de Miel : €€€ (bonnes crêpes, en salé ou sucré, terrasse, top pour un goûter)
Samsara : €€ Végétarien / vegan (Promo mardi 2×1 burger – Cuisine originale, très saine et vraiment bonne)
Rainbow cafe: €€ (ambiance culturelle : livres, musique live, rencontres ONG…)
Café Bohème: €€
Comedor La casa de las mixtas: €
Comedor El Rincon Tipico: €
Le marché de street food: € ( à Tanque La Union le matin, à Iglesia La Merced l’aprem-soir)

  • Activités :

. Free Walking Tour: très bonne introduction pour découvrir la ville (et en apprendre plus sur le Guatemala).
. Cerro de la Cruz, super mirador avec vue sur la ville et les volcans (choisir une journée dégagée). Indiqué sur mapsme.
. L’arche du couvent Santa Catalina et sa rue : Ici, presque tous les lieux méritent une visite. Certains ont de beaux espaces sur le toit (rooftop).
. Le Mercado Central: un vrai labyrinthe qui regorge de tout ce dont vous avez besoin, on peut aussi y manger pas cher !
. Errer dans la ville très photogénique. C’est très agréable de s’y promener et on découvre des perles à chaque coin de rue. . Entrer partout où vous le pouvez car la ville regorge de patios intérieurs cachés derrière de simples façades qui valent souvent le coup d’oeil. Comme ça on pense au patio du Starbucks (vous pouvez y entrer sans consommer), celui du couvent Santa Catalina (restaurante del Arco), ou de l’hôtel-restaurant Posada Don Rodrigo parmi tant d’autres à voir…
. La place centrale : la vie y est très animée. Tous les monuments alentours valent le détour (église, musées, marchés couverts…)
. Belles expositions photo : Une sur la place centrale, une autre dans la rue Santa Lucia Sur, l’artère principale pour les voitures.
. Convento Santa Clara, Convento Capuchinas, Iglesia San Franciso…
. Apprendre, regarder ou écouter de la Salsa : Las Palmas (live music et free classes), El Grano Cafe: free class le dimanche et lundi soir à 19h, avec la très bonne professeure Gloria (parle très bien Français et Anglais)
. Cerro Santo Domingo : belle vue, musées gratuits, tyrolienne, resto€€€, hôtel€€€, …
. Programmation culturelle (cinés, concerts, renconctres, jeux…) : Cooperacion espagnole et Alliance Française
-> Le trek de l’Acatenango soit en solo (ce qu’on a fait), ou avec l’agence Barco Expeditions qui propose de louer uniquement une tente équipée là-haut pour 150q ou également avec Asoava (il semblerait que ce soit l’une des meilleures agences en terme d’éthique…) si vous aimez mieux être en groupe avec guide.

Chimaltenango

  • Transport :

Chicken-bus depuis le terminal de Antigua à Chimaltenango: 10q, 1H environ

  • Hébergement :

Nous avons dormi dans notre tente chez Carlos à Matuloj (Très bon restaurant, piscine, réserve naturelle…)

  • Pour le plaisir des papilles :

Place centrale et marché central: € stands de streetfood pas chers. Les atols (boisson chaude et épaisse à base de maïs ou autre céréale) et les smoothies sont à tester.
Restaurant Matuloj : €€
El Pollo Campero: €€ (C’est un peu le McDo du Guatemala mais c’est un incontournable ici)

  • Activités :

. Ville très peu touristique mais très authentique. Pas mal pour un week-end ou pour ses grands marchés de produits agricoles et alimentaires (petit Rungis du Guatemala).
. Aller visiter la réserve naturelle Matuloj, s’y baigner et y manger

Lac Atitlan

  • Transport :

Depuis Antigua, chicken-bus à Chimaltenango : 10q, 1h environ
Chimaltenango – Los Encuentros: 25q, 1h
Los Encuentros – Solola: 3.5q, 30min
Solala – Panajachel: 5q, 30min

Lanchas pubiques :
Panajachel – San Pedro (la Laguna): 25q, 1h environ
C’est souvent le même prix demandé pour toutes les destinations (San Juan, San Marcos, Tzunua, Santa Cruz, Santiago…), mais on a réussi à négocier 15q pour aller à Santa Cruz. Parfois on a vu des gens ne payer que 20q… C’est compliqué de négocier les tarifs ici mais ce qui est sûr c’est qu’il y a un tarif spécifique de 25q pour les étrangers. Tôt le matin (6-7h) il y a des lanchas directes (San Pedro-Panajachel) que les locaux prennent pour aller travailler (10q, 12 min).

Tuk-tuk de San Pedro à San Juan: 5q/pers

  • Hébergement :

Hospedaje Lolita (San Pedro) : 130q la chambre double avec 2 lits double et salle de bain privée. Bien placé, cuisine, eau purifiée, accueillants, de bon conseil…

La Casa de Los Colores : Un hébergement particulier pour soutenir le projet social, éducatif, écologique et communautaire mis en place par une famille Canadienne super sympa et engagée : www.thegivingexperiment.com (à discuter avec eux, environ 50q/pers – super vue sur le lac à l’étage et bonne ambiance le vendredi soir). Ils cherchent parfois des volontaires.

Il y a beaucoup de Tourisme Communautaire dans tous les villages autour du lac. Cela permet de se loger pas cher, de vivre une expérience authentique et enrichissante, et de faire du tourisme éthique. Voici quelques organismes de tourisme communautaire: ASOTUR , Association de Guides San Juan

  • Pour le plaisir des papilles :

Pita Sabij (San Pedro): €€ cuisine israëlienne excellente
Due Mondi (San Pedro): € à €€ Pizzas, sandwichs, pâtes… ET vente de fromages délicieux, pains, viennoiseries et pâtisseries…
Salud Para Vida (San Pedro): €€ Magasin de produits sains et bio. Supers burgers, bons bagels, bons desserts (tarte avocat-pistache-citron incroyable), bonnes boissons… Produits maison, vegan, à emporter, livraisons
TLV Bar Tapas (San Pedro): €€ / €€ Bonne cuisine, israëlien et gourmand
The 5th Dimension (San Pedro): € / €€ Végé, original
Café Sabor Cruceño (Santa Cruz): €€ Très bon. Projet social et territorial, école de cuisine… Se régaler et soutenir un monde meilleur en même temps c’est possible !

  • Activités :

. Survoler le lac en parapente: C’était une expérience incroyable, avec un moniteur qui gère le parapente et toi qui profite du vol au-dessus de cet espace incroyable. Le plus beau mirador du lac sans hésiter. Penser à bien se couvrir il fait très frais dans les airs. On trouve quelques agences qui le proposent à Panajachel, 600 à 700q /pers pour 20min de vol. Un contact par qui on est passé: Abimael Juarez +502 46206897.
. Prendre des cours d’espagnol. La région est très réputée pour ses nombreuses écoles d’espagnol.
. Randonner dans les environs. On voit beaucoup de sentiers sur mapsme mais des « bandits » vous réclament de l’argent donc ce n’est pas recommandé d’y aller seuls. Mieux vaut contacter des guides locaux (pour faire le fameux lever de soleil à l’Indian Nose / el rostro Maya). (guide sympa et cultivé, rencontré sur la route: Edwin +502 5973 2330)
. Faire des activités nautiques sur le lac (kayak, voiliers, bateaux, pédalos, ski nautique…)
. Faire un peu d’animation avec des enfants à San Juan le samedi matin (9h-14h) au Kid’s Club de Thegivingexperiment
. Monter au mirador de San Juan. Environ 30min de marche, 30q l’entrée (on est allés vers 5h pour un lever de soleil et il n’y avait personne à l’entrée.)
. Se promener autour du lac pour découvrir les différents villages, en lancha, kayak, voilier ou scooter, tuktuk, taxi… (Nous avons rencontré 2 aventurières qui ont fait le tour du lac à pied en 10 jours)
. Excursion à Chichicastenango (ou sur la route entre Antigua et Panajachel !). Pour son cimetière, ses églises, son grand marché (jeudi et dimanche)… Pour y aller, prendre un chicken bus depuis Los encuentros à Chichi, 7q environ.

  • Autres : à propos des différents villages

. San Pedro : le RDV des backpackers, logements pas chers et zones très (trop) touristiques, beaucoup d’établissements Israéliens et leurs touristes. Le haut du village est plus authentique et moins cher.
. San Marcos : un village très international, ambiance yoga, pieds nuds, ateliers bien-être, vegan, marijuana, drogues… On a visité, mangé une gelato, et on est vite repartis parce qu’on n’a vraiment pas aimé l’ambiance.
. San Juan : Notre préféré, super authentique, hyper coloré, hyper vivant. On n’y était pas logés mais notre volontariat se passait là-bas avec the.giving.experiment instagram. On y a aussi découvert un chouette projet éducatif et écologique: le LISI (cherchant aussi des volontaires)
. Santa Cruz: on est juste allés y manger. Le village est au moins à 200m au-dessus du lac (mais on peut y monter en tuktuk pour 5q) donc la vue vaut la peine.
. Santiago: L’un des villages les plus traditionnels et peu touristique d’après ce qu’on a entendu.
. Il y a plein d’autres villages autour du lac (Tzununa, San Lucas…)

Quetzaltenango ou Xela

  • Transport :

Chicken bus depuis San Pedro (passe ensuite par San Juan, San Pablo, Santa Clara…): devant la place centrale à 10h, (50q, 3h)
Car (coach) depuis Guate ciudad (Estacion Central 7a Avenida Zona 1) avec San Cristobal Colon (270q, 4-5h, ultra confort)

A pieds depuis Atitlan: trek de 3 jours entre Xela (plutôt Zunil, près des sources d’eau chaude) et San Juan la Laguna. Ce trek se fait plutôt depuis Xela car plus dur dans l’autre sens mais avec le luxe de finir dans les sources d’eau chaude ! En solo ou avec l’agence Quetzaltrekkers (à but non lucratif, aide sociale, éducative et au logement) (volontariat guide possible).

  • Hébergement :

Casa Seibel : 50q le lit dortoir, 130q la chambre double

  • Pour le plaisir des papilles :

Boulangerie Xela Pan : € On en trouve dans toute la ville. La baguette, pains au chocolat, galette d’avoine chocolat, scones ou encore la baguette garnie tomate-poivrons-oignons sont vraiment au top !
Al Natur : €€ à €€€ Épicerie de bons produits artisanaux (pas mal de bio), café et glaces sur place.
La street food près de la place centrale: € (Plein de bonnes choses à découvrir pour 3-4q!)
Café Armonia: €€ Bons licuados, bons cafés organicos, bons gâteaux et tartes.
El Shamrock Paddy’ Pub: €€ On y a juste vu un concert mais la nourriture type pub avait l’air bonne !
El Punto Vegano: € Un peu excentré mais sur la route du cerro El Baul
Le Mercado Central: €

  • Activités :

. Cerro El Baul : On peut y aller à pieds en 30min depuis le centre + environ 45min de montée au mirador. On peut aussi y aller en voiture ou taxi.
. Visiter la ville et ses monuments (théâtre, place centrale…). On a beaucoup aimé se promener un peu partout dans cette grande ville où on s’est sentis en sécurité. Ville étudiante et culturellement assez animée.
. Lagune et volcan Chicabal : Il faut se rendre à San Martin Chile Verde en collectivo (7q, 45min). L’arrêt de bus est indiqué sur mapsme et voici l’emplacement sur GMaps. Vous devrez ensuite rejoindre un petit village, monter pour le traverser puis monter 20-30min jusqu’à l’entrée du parc qui coûte 50q/pers. 1h30 de montée au mirador de la lagune. Ça en vaut vraiment la peine selon nous !
. Sources chaudes Las Fuentes Georginas : 60q/pers l’entrée. Collectivo à Zunil (5q, 1h), se prend à deux cuadras de la Casa Seibel, indiqué sur mapsme. On ne peut que vous recommander d’y aller en semaine et d’y dormir car vous aurez votre propre bain d’eau chaude privé et votre petit feu de cheminée. On y a passé un super moment en couple mais ça doit être aussi génial entre amis ! Conseils : emmener à manger et à boire car le resto ferme tôt et n’est pas top. Prendre des habits bien chauds, c’est en altitude et il n’y a pas de chauffage ! (190q/pers ce qui revient à 130q car l’entrée est inclue – sur 2 jours, pour réserver il faut aller payer en liquide dans la banque de la place centrale en donnant leur numéro de compte – (whatsapp : +502 5704 2959)
. Randonnées alentours : Volcan Santa Marta (pour voir le Santiaguito en éruption), Volcan Zunil, Volcan Tajumulco… Tours culturels des villages, tours gastronomiques…
Agence de trekking associative Quetzaltrekkers. (+502) 7765 5895
Agence locale communautaire Explorando el Valle. (+502) 4780 5953 

Flores (île)

  • Transport :

Car (coach) depuis Guate ciudad (Estacion Central 7a Avenida Zona 1) avec San Cristobal Colon (270q, 4-5h, ultra confort), d’autres compagnies aussi (Fuentes del Norte…)
-> Shuttle pour Belize City négocié 125q/p. Départ vers 6h, arrivée vers 11-12h.

  • Hébergement :

Hôtel Mirador del Lago : confort basique, propre, ventilateur, très belle vue, kayaks gratuits chambre con baño privado : 150q. lit en dortoir : 75q

  • Pour le plaisir des papilles :

Maracuya: €€
Bistro: €€
Cool beans cafe: € à €€
Restaurant-Hostel Los Amigos: €€
Nakum: €
El Zotz Gallery Comedor: €

  • Activités :

. Couchers et levers de soleil quotidien sur le lac Peten Itza, depuis le petit ponton, la rue ou une terrasse…
. Faire un tour sur le lac en kayak, nager dans le lac.
. Traverser en face à San Miguel pour se promener, aller au mirador, voir un ou deux musées.
. Aller se promener dans la ville à Santa Elena
. Tikal (Nous vous recommandons d’y dormir, le camping public coûte 50q à payer bien en amont du site + 50q pour hamac-moustiquaire sous un toit bien sûr.)
. Uaxactun (on nous a chaudement recommandé d’y aller et d’y passer au moins une nuit)
. Treks dans la jungle: El Zotz, El Mirador…

Trek El Zotz, nos conseils:

  • Ce trek part du village Cruce Dos Aguadas pour aller jusqu’au site maya Tik’al. Le 1er soir on dort dans un campement sur le site d’ El Zotz, encore peu découvert et en cours de fouilles archéologiques, ce qui veut dire qu’on ne voit pas à proprement parler les constructions mayas mais plutôt les formes sous la forêt, quelques pierres, certaines stèles, constructions ou zones mieux dégagées. Le 2e soir on dort à la frontière de la réserve d’El Zotz et de la réserve de Tik’al.
  • Ces réserves sont protégées et réservées aux populations locales, aux scientifiques et aux archéologues. Elles sont interdites aux touristes sans l’accompagnement d’un guide. Nous vous recommandons de ne pas vous y aventurer seuls car certaines zones de jungle sont vraiment hostiles (insectes, animaux, terrain…) et sans chemins apparents. Mapsme indique le tracé et les emplacements mais il n’y a que très rarement du réseau et ce n’est pas du tout précis.
  • Il existe une unique association locale qui se charge des visites et de l’organisation des randonnées. Nous vous recommandons de passer directement par eux car toutes les agences touristiques sous-traitent (et tirent les prix vers le bas) avec eux : [email protected] / +502 32686684 / +502 30719659
  • Le tour coûte environ 1300q/pers (160€ environ). Cela inclue le transport depuis Flores au village et depuis Tik’al à Flores ; le matériel de camping, la nourriture, l’eau potable et les chevaux qui les transportent ; le personnel (guide, cuisinier…) ; les entrées dans les réserves ; l’entrée à Tikal et un tour de 2-3h guidé (espagnol, anglais).
  • Voici le déroulé précis de notre expérience :
    J1: 6h départ de Flores en bus, arrivée à Cruce Dos Aguadas pour petit déjeuner puis début de la marche avec le groupe au complet, 2h sur une route-chemin jusqu’à l’entrée de la réserve, pause sandwichs, 3h de chemin jusqu’au site El Zotz où l’on installe les tentes dans un campement aménagé (béton au sol, réserve d’eau, toits, douches et wc rudimentaires…), repos puis option d’aller voir le coucher de soleil sur un mirador à 1h30 de montée du campement, option d’aller voir la sortie (vers 18h45) des milliers de chauve-souris de leur habitat à 15min du campement, dîner chaud, dodo.
    J2: 6h réveil, encas et visite du site El Zotz pendant 2-3h environ (Cerro diablo, stèles, palais…). Retour au campement pour un bon petit-déj, repos… déjeuner un peu avant midi puis départ pour le prochain campement. Environ 3h de marche sur le sentier-route emprunté par les archéologues jusqu’au campement El Yesal (beaucoup plus rudimentaire, juste une réserve d’eau et de la terre battue sous un toit, beaucoup de moustiques !), dîner chaud, dodo.
    J3: 5h30 réveil, petit dej, 5h de marche à travers la jungle sur un sentier assez inexistant, petit encas sur la route, arrivée vers 11h-midi à Tik’al. 30min de marche vers l’entrée du site Tik’al pour récupérer nos entrées. -> Et là nous étions trop fatigués pour enchaîner la visite et avons demandé à rester camper sur place pour ne faire la visite que le lendemain matin, ce qui a vraiment été une merveilleuse solution pour nous.
  • Ne vous attendez pas forcément à voir plein d’animaux car le fait d’être 4-5 marcheurs n’est pas très discret. Nous avons vu beaucoup de singes araignée et hurleurs, plein d’insectes variés, un serpent, beaucoup d’empreintes d’animaux comme des pumas ou tapirs… Les bruits de la faune et de la flore sont cependant omniprésents dans la jungle, notamment le dernier jour. Évidemment cette faune implique des choses qui piquent, donc protégez-vous avec des tenues longues malgré la chaleur et des systèmes répulsifs (vous frotter avec les feuilles de pimienta sur place peut aider).
  • Liste non exhaustive conseillée : snacks, foulard léger, répulsif, bonnes chaussures de marche, habits amples, longs et légers dans l’idéal, antistaminiques (si jamais vous réagissez à certaines piqûres), gant ou qqch si vous aimez vous toiletter. Les protections solaires ne sont pas indispensables car on est principalement à l’abri sous les arbres (mais utiles sur le site de Tik’al).


Tags

Sois le premier à nous laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

N'hésite pas à nous écrire

On serait heureux d'avoir des nouvelles de ton voyage, ton projet, tes idées, tes questions ou bien des retours ou réactions sur ce qu'on raconte ! Au plaisir :)

%d blogueurs aiment cette page :